Les rythmes 1

La noire est le rythme le plus simple, il est donc normal de commencer par lui.

Les mesures

Vous avez sans doute déjà observé l'organisation d'une portée en différentes mesures, séparées par des barres ?

Les rythmes 2

Nous ne connaissons jusqu'ici qu'un seul rythme : la noire. Il va sans dire que c'est largement insuffisant pour former une mélodie. Intéressons-nous maintenant aux rythmes plus lents que la noire.

Les rythmes 3

Continuons sur notre lancée maintenant que nous avons compris le principe : le rythme de référence est la noire et les autres rythmes se conçoivent proportionnellement à celle-ci.

Les silences

Les silences ont tout à fait leur place dans la musique et dans la théorie musicale. Qu'ils soient courts à l'intérieur d'un thème ou plus longs en introduction, intermède ou conclusion, le temps de laisser jouer ou chanter d'autres personnes, il est important de les connaître aussi bien que n'importe quel rythme.

Les silences de la mélodie

L'étude des silences n'a vraiment de sens qu'au milieu de leur pendant sonore, les notes de musique. Cette leçon a pour but de rendre leur lecture plus aisée.

Les nuances

Voici un cours qui va nous reposer. En effet, les nuances, bien que n'étant pas du tout à négliger dans l'interprétation d'une musique, ne posent aucun problème de compréhension et je suis certain que vous en avez déjà croisé.

Les intervalles 1

On nomme intervalle l'écart entre deux notes. Suivant cet écart, les intervalles portent des noms différents. Pourquoi ont-ils des noms et pourquoi est-il important de les connaître ?

Les intervalles 2

La clef de fa est introduite ici à dessein, afin d'avoir une variété de hauteur intéressante. Il ne vous est pas demandé ici de lire les notes.

Les intervalles 3

La tierce (qui est le renversement de la sixte) et la sixte (renversement de la tierce) sont des intervalles particulièrement importants dans la musique occidentale. Depuis la fin du Moyen Âge, ces intervalles sont consonants pour nos oreilles. Ils n'ont besoin de rien d'autre pour inspirer la stabilité.

Les intervalles 4

On appelle Octave l'intervalle qui sépare deux notes espacées par huit notes (octo = 8 en grec).

Les silences 2

De la même manière que la ronde, la blanche et la noire ont leur équivalent en rythme silencieux (respectivement la pause, la demi-pause et le soupir), la croche a également son pendant muet.

Les dièses et les bémols

Ah... en voilà un vaste sujet ! Que de complexité derrière ces deux termes... vous dites vous peut-être... Eh bien pas du tout. Les dièses et les bémols, appelés altérations ne sont pas tellement complexes à comprendre.

Les accords parfaits

On nomme accord une superposition d'au moins trois notes différentes. On nomme accord accord parfait un accord de trois notes formé d'une succession de tierces (il y a toutefois quelques exceptions à cette règle).